Externaliser à Madagascar, une solution attractive pour une sortie de crise

05 Déc 2013

En cette période de crise où la situation économique mondiale s’affaiblit, la plupart des entreprises se trouvent dans une position embarrassante qu’il est assez difficile de prospecter de nouveaux projets. Dans l’intérêt de protéger les actionnaires et pour faire face à une concurrence accrue, de nombreux chefs d’entreprises sont obligés de réduire leurs coûts et charges. Une telle circonstance les oblige automatiquement de se tourner vers des pays étrangers qui proposent un prix de main d’œuvre à faible coût. Ainsi, pour capitaliser rapidement, l’externalisation semble être une solution attractive pour une reprise économique.

Début de l’externalisation à Madagascar

Parmi ces pays proposant un prix de main d’œuvre à faible coût, Madagascar se positionne comme étant une destination offshore idéale pour la délocalisation des activités. Afin de promouvoir tels ou tels projets d’externalisation, le pays dispose de ressources attractives aussi bien humaines que matérielles. À Madagascar, le développement des activités offshore a débuté vers les années 2000. Les investisseurs étrangers ont d’abord commencé par la formule de la sous-traitance offshore avant de s’y implanter définitivement. Force est de constater que les entreprises qui ont déjà sous-traité dans la Grande île ont bien pu profiter de la fiabilité, compétence et savoir-faire des mains-d’œuvre malgaches. À force que ce partenariat s’évolue, la collaboration entre prestataire BPO malgache et donneur d’ordre s’étend de plus en plus vers des projets à long terme.

Quel type d’activité de sous-traitance offshore choisir ?

Madagascar est un pays offshore spécialisé dans l’externalisation de services web. Grâce à la multitude de ses ressources humaines et à la qualité de ses infrastructures modernes, il est actuellement possible d’effectuer tout type d’activité de sous-traitance offshore dans le pays, et ce, avec une qualité de travail incontournable et un tarif très compétitif. Passé du télésecrétariat au télémarketing, l’île rouge dispose aujourd’hui d’une compétence irréprochable pour d’autres activités offshore telles que le BPO (Business Process Outsourcing), dont les centres d’appel en particulier, puis l’ITO (Internet Technologies Outsourcing).

Commentaires

Articles qui pourrons aussi vous interesser


A propos de l'auteur

Megan, experte en référencement site , est l'auteur de ce blog . Laissez un commentaire ci-dessous pour l'aider à améliorer son article. Plus d'articles

Megan