Madagascar, une destination offshore

01 Sep 2013

Par l’outsourcing ou l’offshoring ou encore l’externalisation, de plus en plus d’entreprises du Nord ont recours aux compétences des pays les moins avancés pour la réalisation d’une partie de leurs services. C’est un nouveau concept assez complexe quoique courant : une enquête sur l’externalisation à Madagascar a toutefois permis à Grégoire Pourtier et son équipe d’éclaircir un peu plus le concept de l’externalisation  à Madagascar. L’objectif de cette enquête était de comprendre comment on peut assurer la gestion des appels, de sites, de commentaires se rapportant à la France, lorsque le lieu de travail est basé à Antananarivo.

Madagascar, un des grands acteurs francophones de l’offshoring

Madagascar figure aujourd’hui parmi les plus grands acteurs francophones de l’externalisation surtout avec l’élargissement considérable du marché. Le principe de l’outsourcing est d’ailleurs très simple : on fait appel à des ressources qualifiées à moindre coût pour améliorer le rendement de l’entreprise, pour effectuer diverses tâches comme la réception ou l’émission d’appels, la gestion des rendez-vous et des services après-vente, la programmation informatique et bien d’autres missions pouvant être externalisées. Bien entendu, la réalisation de ces services à Madagascar ne sera pas possible sans les TIC, les technologies de la communication et surtout l’Internet. Aujourd’hui, Madagascar dispose d’infrastructures internet très évoluées qui lui permet d’accéder à une connexion de haut débit.

Quatre atouts qui permettent à Madagascar de gagner des contrats d’externalisation

Actuellement, Madagascar compte plusieurs sociétés locales et internationales qui offrent des services très variés, avec plusieurs atouts :

-          des ressources nombreuses qualifiées et francophones

-          une bonne flexibilité et capacité d’adaptation

-          un fuseau horaire assez identique à celui de la France

-          un niveau de rémunération beaucoup plus bas que dans les pays de l’Europe

Il faut également indiquer que la délocalisation permet aujourd’hui à de nombreux jeunes dans le Sud, de travailler, de fonder des familles et de participer au développement économique de leur pays.

Commentaires

Articles qui pourrons aussi vous interesser


A propos de l'auteur

Megan, experte en référencement site , est l'auteur de ce blog . Laissez un commentaire ci-dessous pour l'aider à améliorer son article. Plus d'articles

Megan